comprendre les courants de l’islam et leurs particularités

0
387

L’Islam est l’une des plus grandes religions du monde et sa compréhension est une tâche complexe. Cet article se penche sur les principaux courants de l’Islam et leurs particularités. Il s’agit d’une analyse détaillée qui inclut une étude de la diversité religieuse, des différences doctrinales entre les principales branches et des croyances communes aux musulmans à travers le monde.

Comprendre le sunnisme : l’Islam majoritaire

Le Sunnisme est le plus grand courant de l’Islam et représente environ 85 % des musulmans à travers le monde. Il est considéré comme la forme orthodoxe et majoritaire de l’Islam, car il repose sur les pratiques et les croyances qui s’appuient sur l’interprétation traditionnelle du Coran. Les sunnites se réfèrent aux écrits des premiers califes successifs pour comprendre leur foi, ce qui inclut notamment la loi islamique (sharia) et les hadiths (enseignements).

Les sunnites sont connus pour être plus tolérants que d’autres courants au sein de l’islam. Ils ne reconnaissent pas toujours un chef religieux unique ou une autorité centrale; plutôt, ils ont tendance à chercher des conseils auprès d’un large éventail de savants religieux qualifiés. De nombreuses sectes sunnites différentes existent, chacune ayant sa propre interprétation du Coran et des hadiths, mais toutes partagent un fondement commun – celui-ci étant généralement basé sur une foi stricte en Dieu, la pratique religieuse régulière et le respect envers autrui.

Shiisme et ses différents courants

Le Shiisme est une branche de l’Islam qui se distingue des autres courants par le fait qu’il place l’importance sur la succession à la tête de l’islam après le Prophète Muhammad. trouvez le dossier complet dédié sur centre-islamique.com. Les chiites croient que les imams, qui sont les descendants directs du prophète, ont un rôle important à jouer dans la vie spirituelle et religieuse des musulmans. Le shiisme est divisé en plusieurs courants, dont le plus connu est celui de la secte Twelver ou Imamiyya.

La doctrine principale du Shiisme Twelver ou Imamiyya repose sur la croyance que seuls les douze imams désignés par Dieu peuvent être considérés comme infaillibles et dignes d’être suivis pour pratiquer correctement l’Islam. Les disciples de cette doctrine soutiennent également que ces douze imams ont reçu une connaissance spéciale et un pouvoir spirituel unique qui doit être respecté et honoré.

Un autre courant important du shiisme est celui des Ismaïliens ou « Seveners » (septimains). Ce groupe croit en sept imams au lieu des douze reconnus par les twelvers, mais il partage avec eux certaines idées fondamentales telles que l’importance accordée aux guides religieux infaillibles. Les ismaïliens mettent également beaucoup moins d’accent sur certaines pratiques religieuses comme jeûner pendant le Ramadan et accomplir certaines prières obligatoires quotidiennes.

Enfin, on trouve aussi un troisième grand courant chiite appelé Zaydiyyah ou Fivers (cinquimains). Ils acceptent cinq imams au lieu des douze twelvers mais sont généralement très conservateurs en termes de pratique religieuse car ils font preuve d’une grand rigueur quant à l’observation stricte des lois islamiques traditionnelles telles que celles relatives au jeûne durant le Ramadan et aux prières obligatoires quotidiennes.

L’Islam soufiste, une spiritualité mystique

L’Islam soufiste est un courant spirituel et mystique de l’Islam, qui cherche à rapprocher l’être humain du divin. Cette spiritualité s’appuie sur différentes méthodes pour atteindre cet objectif, telles que la méditation et la pratique des grands maîtres soufis. L’une des caractéristiques principales de ce courant est sa profondeur et sa richesse spirituelles qui se retrouvent dans les textes sacrés islamiques ainsi que dans les enseignements des maîtres soufis.

Les adeptes de l’Islam soufiste se distinguent par leurs convictions profondément religieuses, leur foi intime et leurs pratiques spirituelles variées. La recherche personnelle du sens ultime est très importante pour eux; elle consiste à trouver une vraie connexion entre soi-même et Dieu par le biais de prières, mais aussi en s’immergeant totalement dans la nature ou encore en libérnant son esprit par la musique ou tout autre art inspirant.

Aperçu des mouvements politico-religieux islamiques

Les différents courants de l’Islam sont un élément essentiel à considérer pour comprendre la diversité des mouvements politico-religieux islamiques. Tout d’abord, il est important de souligner que ces mouvements sont très variés et se déclinent en plusieurs orientations qui peuvent être regroupées en quatre grandes branches : le chiisme, le soufisme, l’ahl-al-Hadith et la sunna.

Le chiisme est une branche ancienne qui prend sa source dans les disputes autour du successeur du prophète Mahomet. Il met l’accent sur la spiritualité et la pratique religieuse ainsi que sur les interprétations symboliques des textes sacrés islamiques. Le soufisme est une forme mystique de l’islam qui met également l’accent sur le mysticisme et les expériences spirituelles personnelles.

L’Ahl-al Hadith représente un autre courant important caractérisée par son attachement aux principes fondamentaux de l’islam ainsi qu’à ses lois fondamentales à travers un strict respect des textes sacrés tels que le Coran et la Sunna (enseignement). Enfin, on trouve également la sunna qui se réfère à ce qui est considérée comme étant «la bonne voie» ou «la tradition» suivie par Mahomet ainsi que par ses compagnons au 7eme siècle.